Budget 2019 : invitée de France Info, RFI, et fast checking de Libération

Vous trouverez ci-dessous les liens vers les r

 

Invitée de France 3 Midi Py

Jeudi soir, France 3 Midi-Pyrénées m’a invitée à son JT de 19h pour revenir sur la question des zones défavorisées. Voici ce que j’ai indiqué :

  1. J’ai remercié France 3 qui est la seule chaîne nationale à avoir relayé le combat des agriculteurs.
  2. Hier le ministère a annoncé que 345 communes retrouveraient leur statut de « zones défavorisées » sur les quelques 500 demandées pour l’Occitanie. Bien entendu, je ne serai rassurée que lorsque j’aurai vu la carte du ministère qui sera diffusée vendredi.
  3. Contrairement à ce que j’ai pu entendre, la bataille des ichn n’est pas qu’une histoire de subvention. Elle vise à faire reconnaître la spécificité de nos territoires. Quand on a une exploitation sur des pentes et avec des cailloux, on ne peut évidemment pas avoir les mêmes rendements qu’en plaine. Ceci doit donc être reconnu. 
  4. Sur le coût des dégâts. France 3 m’a évidemment demandé de réagir. J’ai indiqué que je ne soutenais pas les destructions ni les excès qui ont pu être constatés, car à la fin c’est toujours le contribuable qui paie. J’ai également regretté qu’en France, il faille souvent en passer par des démonstrations de force ce qui dénote d’un manque de dialogue. Dans le cas présent, l’administration du ministère de l’agriculture a été fermée à la discussion, ce qui de fait a poussé les agriculteurs à se mobiliser. Il faudra quand même parvenir un jour à avoir des échanges plus constructifs.


Voici le lien de la vidéo (à partir de 2’40) 

 

 

Abbaye de Beaulieu : au coeur de la discussion sur le budget 2018 de la culture

Mardi soir, c’est le budget 2018 de la culture qui est venu en discussion.

Il est exact que ce budget pour 2018 est légèrement en-dessus de son niveau 2017, mais toutefois en-deçà de ce qu’on aurait s’il avait suivi l’hypothèse de croissance économique utilisée par le Gouvernement. Ceci signifie en d’autres termes que le Gouvernement a choisi de ne pas faire bénéficier la culture de l’augmentation de richesse du pays.

Ce budget de la culture comporte 3 volets :

  • le patrimoine ;
  • la création ;
  • la transmission des savoirs (enseignement, …)

Mardi je suis intervenue sur les crédits 2018 pour le patrimoine qui sont juste stabilisés, voire même en baisse pour certains : ainsi, ceux consacrés aux monuments historiques baissent de 1,5 millions € par rapport à 2017 !!!

La France fait partie des pays qui ont la chance de disposer d’un patrimoine exceptionnel. Évidemment l’entretien et la restauration de ce patrimoine coûtent cher… mais « rapportent » aussi si l’on considère le nombre de touristes qui viennent découvrir chaque année notre pays. Dès lors, je fais partie de celles et ceux qui considèrent qu’il est important de maintenir les crédits. C’est pour cela que j’ai défendu un amendement visant à re-flécher les 1,5 million € manquants.

Ces crédits vont vers le Centre des Monuments Nationaux qui sont propriétaires, suite à une donation de l’abbaye de Beaulieu pour laquelle un programme de création de musée a été lancé il y a un an, financé avec ces crédits.

Voici le lien vers la vidéo de mon amendement

Voici le lien vers le compte-rendu de la séance