Commémoration du 8 mai 1945

8 mai 1945 : se souvenir que la paix est un bien si précieux, à préserver et à défendre face à toutes les idéologies totalitaires

– À Montauban, j’ai participé à la cérémonie en présence des élus (Patrice Garrigues, conseiller régional de La Région Occitanie / Pyrénées-MéditerranéeCathie Bourdoncle-Larnaudie, conseillère départementale, Arnaud Hilion, conseiller municipal et notre tête de liste aux municipales de Montauban. Petit clin d’oeil aux élus de gauche également présents :Dominique Salomon, vice-presidente du Conseil régional, Jose Gonzalez, conseiller départemental et Rodolphe Portoles, conseiller municipal et communautaire de Montauban), des associations patriotiques, et des militaires du 17e RGP et du 9eme BSAM

 

– À Caussade, Gérard Craïs a déposé une gerbe en nos deux noms

 


– À Septfonds, la municipalité organise chaque année des commémorations sur toute une matinée : du monument aux morts de la commune, au mémorial du Camp de Judes, à l’Oratoire polonais, à la Stèle des déportés juifs, et pour finir au cimetière espagnol. C’est l’occasion de réunir dans un même hommage toutes les victimes des barbaries du XXe siècle.
L’histoire de Septfonds n’est malheureusement pas assez connue dans notre département. Des 1939, le gouvernement français décide d’y installer un camp, le camp de Judes ou sont passées sans doute plus de 25000 personnes (on ne connaît pas le nombre exact, le Préfet de l’époque ayant ordonné en 1945 la destruction des archives après le départ des derniers convois de Juifs).

Parce que cette histoire est insuffisamment connue, l’historienne de renom, Geneviève Armand Dreyfus, a décidé de consacrer un ouvrage entier au camp, qu’elle vient de publier et qu’elle a présentée, à l’issue des commémorations à l’invitation de l’association Pierre Negre et de la municipalité. À lire absolument ! Voici également le lien vers l’interview qu’elle a donnée à la Dépêche du Midi.

https://www.ladepeche.fr/…/lhistorienne-armand-dreyfus-publ…

Au camp de Septfonds ont été parqués des républicains espagnols fuyant le régime franquiste, mais aussi des Polonais et des Juifs. Comme le rappelle la stèle érigée au cœur de Septfonds, 295 Juifs dont 26 enfants âgés de 3 à 17 ans ont été envoyés depuis Septfonds dans les camps de la mort de l’Allemagne nazie et n’en sont jamais revenus.

À l’occasion des 80 ans de la Retirada, la municipalité de Septfonds nous a proposé de déposer une rose blanche sur chacune des 81 tombes de républicains espagnols morts au camps de Judes.

Ce 8 mai fut de nouveau une journée riche de réflexion sur notre passé et de découvertes grâce à Geneviève Armand Dreyfus, grâce à Monsieur le Maire de Septfonds Jacques Tabarly et l’ensemble du conseil municipal très mobilisé pour faire connaître et vivre la mémoire comme en témoigne la maison des Mémoires qu’ils ont ouverte en 2017.

Voici quelques photos de la journée (pour celles de Montauban, merci à Patrice Garrigues)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s