Malgré les annonces du Premier ministre, le compte n’y est pas : la hausse des taxes énergétiques représente l’équivalent de 738 euros en plus par habitant en moyenne sur la durée du quinquennat quand, en même temps, les 1% des Français les plus aisés reçoivent 71 000 euros de cadeaux fiscaux par bénéficiaire!

image1 (1)

Il aura fallu un mois pour que le gouvernement accède à la demande des députés socialistes et apparentés de mettre un moratoire sur la nouvelle hausse des taxes énergétiques prévue pour 2019. Et encore ce moratoire n’est-il que de 6 mois ! Mais mieux vaut cela que rien.

Si on regarde les chiffres, on comprend bien que les Français ne peuvent s’y retrouver. Avec ce moratoire de 6 mois, les hausses des taxes énergétiques continueront de représenter sur la durée du quinquennat 48 milliards d’euros de plus à payer (contre 55 milliards d’euros si le moratoire n’avait pas été décidé). Cela représente donc en moyenne et par habitant l’équivalent de 738 euros de taxes énergétiques à payer en plus sur la durée du quinquennat.

Dans le même temps, rien n’a bougé pour les 1% de Français les plus aisés qui continuent de bénéficier des 25 milliards d’euros de baisses d’impôt, soit l’équivalent de 71 000 euros par bénéficiaire concerné sur la durée du quinquennat.

Résultat des courses : malgré trois semaines de mobilisation des gilets jaunes, le gouvernement et sa majorité font tourner à plein régime la théorie du « en même temps » : sur le quinquennat, 738 euros de taxes énergétiques en plus en moyenne à faire payer par chaque habitant pour financer les 71 000 euros en moyenne de cadeaux fiscaux pour les 1% des Français les plus aisés.

Au vu de ces chiffres, on comprend bien que le compte n’y est pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s