Frappes en Syrie

Les attaques chimiques sont insupportables et violent les conventions internationales. Par conséquent la communauté internationale ne peut rester sans réaction.

Suite aux frappes de ce matin, le risque d’escalade doit à tout prix être évité. La France doit donc demander en urgence que s’ouvrent de nouvelles discussions dans le cadre des Nations Unies.

Enfin, nous demandons au Gouvernement le respect de l’article 35 de notre Constitution avec une information précise et rapide du Parlement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s