Parti socialiste : conseil national

Ce samedi 27 janvier, s’est tenu le Conseil national qui a entériné les candidatures à la fonction de premier secrétaire national du Parti socialiste.

J’entends ici ou là certains expliquer que des candidatures auraient été écartées. C’est en réalité assez désolant. Le PS est l’un des rares partis politiques à pratiquer depuis de nombreuses années la démocratie directe, c’est à dire celle qui permet à chaque militant de s’exprimer sur la ligne à adopter et d’élire le premier secrétaire national. En tant que parti, il a le droit de se fixer des règles de recevabilité des candidatures, règles votées par les militants. Ces règles prévoient qu’une candidature est recevable si elle dispose de parrainages correspondant aux signatures de 5% du conseil national (soit 16 signatures). Je crois que quand on a l’ambition de  briguer le suffrage des militants, il n’est pas incongru de commencer par obtenir 16 signatures de membres du conseil national.

La Fabrique (motion D), courant né lors du congrès de Poitiers avec Karine Berger, Yann Galut, Alexis Bachelay, et de nombreux camarades, disposait des 16 signatures de membres du conseil national nécessaires pour pouvoir déposer un texte d’orientation et avoir une candidature à la fonction de premier secrétaire national.

Depuis 2015, la Fabrique s’est construite autour de l’objectif de renouvellement, que ce soit dans sa représentation (mise en œuvre réelle de la parité, « nouvelles têtes » qui ont rejoint le Conseil national) ou que ce soit dans sa gouvernance (prise en commun de la grande majorité des arbitrages politiques de notre courant via des conférences téléphoniques régulières auxquelles étaient représentées entre 30 et 40 fédérations, décisions actées par des votes dans les fédérations pour lesquelles nous avons eu la responsabilité d’assurer le pilotage).

Dans le congrès qui s’ouvre, nous avons l’ambition de poursuivre cet objectif de renouvellement pour que notre parti puisse retrouver l’attractivité que ses idéaux et ses idées nous semblent mériter. Pour cela, nous avions 2 options : déposer un texte d’orientation avec un premier ou une première signataire qui aurait alors eu vocation à être candidat ou candidate à la fonction de premier secrétaire du PS (nous avions le nombre de signatures requises pour le faire), ou faire en sorte que cet objectif trouve un écho plus large. C’est cette seconde option que nous avons choisie, considérant que dans l’état actuel de notre parti, la priorité est à sa survie et que cette survie passe nécessairement par le rassemblement.

Nous avons fait le choix, également avec le mouvement des fédérations autour de son manifeste, de nous allier à Olivier Faure. Nous considérons qu’Olivier porte à la fois cette capacité de rassemblement et donne des gages de renouvellement que ce soit pour la gouvernance de nos fédérations qui ne peuvent pas rester dans un lien de subordination au national, que ce soit pour la mise en avant des nombreux talents que compte notre parti et qui ont parfois été bloqués, que ce soit enfin dans la capacité à dépasser les anciens schémas de pensée.

Nous pensons que pour ce congrès peu importe d’où nous venons, ce qui compte est là où nous voulons aller. C’est l’un des engagements pris par Olivier Faure. C’était aussi ce qu’avait dit François Mitterrand en octobre 1974 lors des assises du socialisme qu’il qualifiait de « confluent où se rejoignent des fleuves ». Il avait même ajouté : « Qui avait raison et d’où venait la source… l’histoire le dira. Mais je vous en prie, mes chers camarades, justifiez cet effort ».

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s