Soirées crépuscules à Montauban : 3 jours de création

Jeudi soir, nous avons participé à l’ouverture de la 7ème édition des soirées crépuscule à Montauban.

Depuis maintenant 7 ans, les fées du son ne cessent de nous surprendre. Chaque année, elles réussissent à se réinventer pour nous présenter ces soirées sous un jour nouveau, en nous proposant une programmation aussi éclectique qu’appétissante, dans des lieux toujours aussi insolites. Elles nous offrent un regard curieux sur Montauban, de la rue Léon Cladel où un jardin les hébergeait à l’imprimerie Lormand qui les a accueilles l’an dernier.

Les soirées crépuscules se consomment avec un plaisir gourmand, sans modération, elles sont la rencontre de différents univers culturels qui se mélangent et se complètent. On y vient chaque année avec le plaisir de se faire surprendre, de se laisser guider vers des chemins artistiques inconnus.

Cette année, les soirées crépuscules se déroulent dans un lieu public, à Port-Canal. De très beaux talents seront réunis : nous aurons le plaisir d’entendre un trio de femmes – Zéphyr un trio à cordes ! – et puis un trio d’hommes .. avec Zinn trio qui va évoquer « l’impossible neutralité », et aussi Yélé qui lui est un trio mixte .. Au-delà des trio, place aussi à un duo « Hôte en duo » pour une narration musicale autour des origines de l’art et un solo avec Juliette Kapla. Ce festival met en résonances les arts, et avec la musique il y a la création  de Mourad Maalaoui ici, du cinéma avec Eidos, et de l’écriture.

Derrière la qualité de ces soirées, il y a bien sûr Alexis Kowalczewski, directeur artistique ainsi que toute l’équipe des fées du son qui travaillent d’arrache-pied pendant un an pour nous offrir ces 3 jours de vibration créative, où claquent les mots, résonnent les sons, pétillent les papilles.

Sans oublier Ingrid Larroque, qui comme chaque année illumine les panneaux de Montauban avec ses sublimes affiches, ou encore Adeline qui nous enchante toute l’année pour ses recettes… et pas que pour les desserts, et bien sur la femme Renard qui en l’espace d’une semaine enchaîne deux festivals … après la place aux nouvelles le week-end dernier à Lauzerte.

Je tiens donc ici à les remercier sincèrement pour leur engagement passionné, et avec eux l’ensemble des bénévoles qui participent à cette aventure de création.

Alexis Kowalczewski a écrit dans le programme qu’il souhaite avec cette édition 2017 nous « offrir la fraîcheur de l’instant ». Alors je ne sais pas s’il parle de la fraîcheur automnale qui nous accompagne ces jours-ci, mais quoiqu’il en soit je souhaite lui dire que malgré ce temps peu clément, les passionnés de découvertes ne sauraient manquer cette nouvelle édition des soirées crépuscules, devenues un rendez-vous incontournable de notre ville et de notre département.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s