Vers une baisse de 30% des emplois aidés pour 2017?

 

La Ministre du travail a déclaré lors de la séance de questions au gouvernement du 9 aout que  » les contrats aidés ne sont pas efficaces en termes d’emploi et de tremplin vers l’insertion ». Sur la base de ce constat et aussi pour réaliser des économies budgétaires supplémentaires, le nouveau Gouvernement a décidé de réduire le nombre de créations d’emplois aidés.

Pour mémoire, en France, le volume moyen de créations d’emplois aidés varie de 420 000 par an (sur la période 2007-2011) à 485 000 par an (sur la période 2012 – 2016). Pour l’année 2017, le nouveau Gouvernement prévoit une enveloppe globale de 293 000 créations, ce qui de facto représente une baisse supérieure à 30%. Ci-dessus figurent – à partir des documents budgétaires votés et exécutés qui seuls font foi – les créations d’emplois aidés (il s’agit bien des créations et non des « stocks, c’est à dire des emplois en vie). 

Cette situation va pénaliser tous les employeurs qui ont recours aux emplois aidés – les communes, les associations et aussi les petites entreprises – et toutes celles et tous ceux qui se sont vu annoncer des promesses d’embauche. Cette situation est d’autant plus problématique que la décision de ne pas poursuivre le rythme habituel de créations d’emplois aidés s’est faite « du jour au lendemain », sans concertation et sans envisager de système de remplacement.

Le Goucernement justifie la rapidité de cette décision sur la base de considérations budgétaires. Pourtant, l’actuel Ministre des relations avec le parlement et porte-parole du gouvernement, était sous la précédente législature député PS et rapporteur spécial pour l’emploi. Il écrivait ainsi à propos de l’emploi « un budget stable qui finance pleinement les nouveaux dispositifs en faveur de l’emploi ». Ceci semble signifier qu’il considérait alors que le budget alloué était suffisant pour financer les priorités en termes de créations d’emplois aidés. Bien entendu, il peut quelques mois après avoir changé d’avis. Afin que là aussi chacune et chacun puisse juger, je vous joins le lien vers le rapport duquel j’ai extrait cette citation. C’est à la page 9 : http://www.assemblee-nationale.fr/…/plf2…/b3110-tIII-a47.pdf

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s