Entretien avec le Président de la Poste

20160210 Paris AN rencontre PDG poste

Lors de la réunion du 28 janvier 2016 organisée au Conseil départemental sur la présence postale en Tarn-et-Garonne, j’ai indiqué que je contacterai le Président de la Poste, Philippe WAHL, pour relayer vos inquiétudes.

Ce mercredi, je l’ai reçu à l’Assemblée nationale, en présence de mon collègue Jacques MOIGNARD et de Jacques SAVATIER, Directeur général adjoint du groupe la Poste en charge du développement territorial. Je vous prie de trouver ci-dessous un compte-rendu succinct des différents points que nous avons abordés :

  1. Le Président Philippe WAHL a tout d’abord indiqué que la fréquentation des bureaux de poste était un enjeu crucial pour l’activité du groupe La Poste. Tout doit être mis en œuvre pour soutenir cette fréquentation.
  2. Il souhaite que les discussions et négociations puissent se tenir au sein de la Commission Départementale de Présence Postale Territoriale (CDPPT), telle que prévue par le contrat pluriannuel de présence postale conclu entre l’Etat, la Poste et l’Association des Maires de France (AMF).
  3. Il a réaffirmé un certain nombre de principes : pas de transformation d’un bureau postal sans l’accord du conseil municipal (en cas de désaccord entre ce dernier et la Poste, une discussion doit s’établir au sein de la CDPPT pour trouver une solution) ; pas de modification d’horaires au moment où des propositions d’évolution sont formulées (par exemple la création des maisons de service au public proposée à 6 communes de la 1ère circonscription et 4 de la 2ème circonscription de Tarn-et-Garonne) ; pas de comptage de la fréquentation lorsqu’il y a des réductions temporaires de plage d’ouverture.
  4. Il a reconnu qu’en Tarn-et-Garonne, il y avait eu occasionnellement quelques écarts par rapport à ces principes (par exemple il y a eu des annonces de modification d’horaire pour quelques-uns des bureaux de poste des 10 communes concernées par la proposition de création de maisons de service au public), écarts qu’il a demandé à ses équipes de corriger.
  5. Il s’est engagé à ce que les meilleures solutions puissent être trouvées lors de la CDPPT du 14 mars, sur la base des principes précisés ci-dessus et au regard de l’objectif de fréquentation que la Poste souhaite soutenir.
  6. Il a rappelé que 4 solutions sont proposées et déployées sur le territoire français pour trouver la meilleure adéquation entre le souhait des communes et la volonté du groupe la Poste de maintenir et soutenir la fréquentation : le bureau de poste, l’agence postale communale, le relais postal, la formule du facteur guichetier (déployée par exemple en Ariège).
  7. En conclusion de cette réunion, il a proposé de venir en Tarn-et-Garonne d’ici la fin 2016.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s