Foires aux miels : la République en Marche vote encore contre un soutien financier pour les analyses des miels

Dimanche 4 novembre, s’est tenue à Montauban la 43ème foire régionale aux miels qui accueille des apiculteurs venus des départements d’Occitanie mais aussi de Corrèze, de Haute Vienne…
Cette foire aux miels est l’occasion de déguster les miels présentés, de rencontrer les apiculteurs qui sont tous de grands passionnés et de s’informer aussi sur les techniques visant à lutter contre les frelons asiatiques. A ce sujet, l’association Pollen de Nègrepelisse (photo avec son président) propose des pièges anti frelons (la Dépêche du Midi a d’ailleurs publié un article en mars dernier pour faire connaître leurs actions)
L’an dernier, j’avais déposé un amendement pour obtenir 300 000€ de crédits pour les foires aux miels qui se tiennent en France et qui ont des frais importants pour faire analyser les miels auprès de laboratoires spécialisés.Ces frais s’ajoutent bien sûr à ceux que doivent supporter les organisateurs pour assurer la sécurité de leurs manifestations. Or la plupart de ces foires aux miels sont organisées par des bénévoles.
Cet amendement avait obtenu 43 voix pour et 46 contre : il avait donc manqué 3 voix pour qu’il soit voté. Vu l’écart très faible de voix, le Ministre de l’agriculture s’était engagé à soutenir financièrement les foires aux miels pour les contrôles qu’elles font faire. Cet engagement n’a pas été tenu.
Aussi, j’ai redéposé cet amendement à l’occasion de l’examen du budget pour 2019. Le gouvernement s’y est opposé et la majorité de la République en marche a encore refusé de voter cet amendement.