Le 82 en « guest star » des marchés flottants

Il y a 18 ans, le Gers, le Lot et Garonne et le Tarn-et-Garonne ont eu la bonne idée, par la voix de leur président de conseil général respectif, de se regrouper pour « monter à Paris » afin de faire découvrir aux Parisiens et aux touristes de la capitale les saveurs de nos terroirs. Ainsi chaque année le chasselas, les pommes, le jus de pomme, la bière, le foie gras, le porc noir du 82, les vins de Tarn et Garonne…. retrouvent les quais de Seine, aux pieds de Notre Dame.

Cette année beaucoup de touristes étrangers (Américains, Allemands, Iraniens, Canadiens, …) se sont arrêtés sur les stands du Tarn-et-Garonne en plus des Parisiens habitués des lieux, goûtant et achetant du foie gras ou encore de la tome du Ramier. Cette année aussi, Francois Hollande est venu  et a passé un peu plus d’une heure à la rencontre des producteurs de nos 3 départements qu’il avait deja rencontrés  l’an dernier lorsqu’il était Président de la République. Cette année enfin, le Tarn et Garonne fut particulièrement mis à l’honneur, avec sa fontaine de fruits et ses jus de chasselas, melon, prune et pommes pressés in situ !

Au delà de cette vitrine de saveurs, c’est bien l’économie de notre agriculture qui mérite d’être soutenue. A l’occasion de discussions avec eux, la quasi totalité de nos visiteurs ont ainsi découvert que les coopératives de notre département exportent plus de la moitié des pommes de France. Ils ont également appris le récent classement de notre chasselas au patrimoine immatériel de l’Unesco.

Un grand merci au syndicat du chasselas, à l’agence du tourisme du département (a à présidente, à sa directrice et à l’ensemble des agents) et à tous les producteurs et exposants du 82 !

Voici

  • le lien vers le site des marchés flottants : https://www.marchesflottantsdusudouest.com/presse
  • le lien vers la liste des exposants du 82 : https://www.marchesflottantsdusudouest.com/producteurs-du-tarn-et-garonne

 

Soirées crépuscules à Montauban : 3 jours de création

Jeudi soir, nous avons participé à l’ouverture de la 7ème édition des soirées crépuscule à Montauban.

Depuis maintenant 7 ans, les fées du son ne cessent de nous surprendre. Chaque année, elles réussissent à se réinventer pour nous présenter ces soirées sous un jour nouveau, en nous proposant une programmation aussi éclectique qu’appétissante, dans des lieux toujours aussi insolites. Elles nous offrent un regard curieux sur Montauban, de la rue Léon Cladel où un jardin les hébergeait à l’imprimerie Lormand qui les a accueilles l’an dernier.

Les soirées crépuscules se consomment avec un plaisir gourmand, sans modération, elles sont la rencontre de différents univers culturels qui se mélangent et se complètent. On y vient chaque année avec le plaisir de se faire surprendre, de se laisser guider vers des chemins artistiques inconnus.

Cette année, les soirées crépuscules se déroulent dans un lieu public, à Port-Canal. De très beaux talents seront réunis : nous aurons le plaisir d’entendre un trio de femmes – Zéphyr un trio à cordes ! – et puis un trio d’hommes .. avec Zinn trio qui va évoquer « l’impossible neutralité », et aussi Yélé qui lui est un trio mixte .. Au-delà des trio, place aussi à un duo « Hôte en duo » pour une narration musicale autour des origines de l’art et un solo avec Juliette Kapla. Ce festival met en résonances les arts, et avec la musique il y a la création  de Mourad Maalaoui ici, du cinéma avec Eidos, et de l’écriture.

Derrière la qualité de ces soirées, il y a bien sûr Alexis Kowalczewski, directeur artistique ainsi que toute l’équipe des fées du son qui travaillent d’arrache-pied pendant un an pour nous offrir ces 3 jours de vibration créative, où claquent les mots, résonnent les sons, pétillent les papilles.

Sans oublier Ingrid Larroque, qui comme chaque année illumine les panneaux de Montauban avec ses sublimes affiches, ou encore Adeline qui nous enchante toute l’année pour ses recettes… et pas que pour les desserts, et bien sur la femme Renard qui en l’espace d’une semaine enchaîne deux festivals … après la place aux nouvelles le week-end dernier à Lauzerte.

Je tiens donc ici à les remercier sincèrement pour leur engagement passionné, et avec eux l’ensemble des bénévoles qui participent à cette aventure de création.

Alexis Kowalczewski a écrit dans le programme qu’il souhaite avec cette édition 2017 nous « offrir la fraîcheur de l’instant ». Alors je ne sais pas s’il parle de la fraîcheur automnale qui nous accompagne ces jours-ci, mais quoiqu’il en soit je souhaite lui dire que malgré ce temps peu clément, les passionnés de découvertes ne sauraient manquer cette nouvelle édition des soirées crépuscules, devenues un rendez-vous incontournable de notre ville et de notre département.

 

 

Lancement à Montpezat de Quercy de l’édition 2017 des journées européennes du patrimoine dans la région Occitanie

Emmanuel Moureau, conservateur des antiquités et objets d’art de Tarn-et-Garonne, présentant l’histoire des tentures au choeur de la collégiale de Montpezat de Quercy

La Ministre de la culture a souhaité inscrire la 34ème édition des journées européennes du patrimoine sous le sceau de la jeunesse. C’est donc avec une renaissance ou une nouvelle jeunesse que nous les avons lancées, vendredi 15 septembre 2017, à Montpezat de Quercy à l’occasion de l’inauguration de la restauration des « tentures de chœur » de la collégiale, âgées de près de 500 ans.

Ces « tentures de chœur » furent déployées en France dans les chœurs des églises comme leur nom l’indique, pour raconter l’histoire de personnages bibliques ou de saints. A Montpezat de Quercy, elles sont exceptionnelles tout simplement parce que la totalité des panneaux a été parfaitement bien conservée au gré des siècles et des événements – ce qui est très rare – et aussi parce qu’elles sont restées in situ – ce qui est aussi peu fréquent. Nous avons donc la chance de pouvoir les voir telles que leur créateur le souhaitait.

Ces tentures racontent en 15 tableaux  la vie et la légende de Saint Martin de Tours. Bien sûr avec le temps, elles avaient perdu de leur éclat. Grâce à la volonté et à la mobilisation du conseil municipal, elles sont parties 2 ans en restauration… et sont revenues avec un éclat absolument incroyable.

A voir et revoir sans modération.

Je clique pour le maintien des créations d’emplois aidés

Depuis l’annonce par le Gouvernement de la fin ou de la quasi fin des emplois aidés, vous avez été été très nombreux à nous faire part de vos inquiétudes quant à la pérennité de nombreuses activités, que ce soit au sein d’associations ou des collectivités locales. Nous estimons qu’avec cette annonce il manquera plus de 600 créations d’emplois aidés en 2017 dans le Tarn-et-Garonne. 

Avec les conseillères départementales Cathie BOURDONCLE et Dominique SARDEING-RODRIGUEZ, et le conseiller régional Patrice GARRIGUES, nous avons écrit à la Ministre du travail pour demander au Gouvernement de revenir sur sa décision de supprimer les contrats aidés. Voici le lien vers la lettre que nous lui avons adressée.

Pour appuyer cette demande, nous lançons en parallèle une pétition « je signe pour le maintien des créations d’emplois aidés ». Voici le lien vers notre pétition.

Lien vers les mentions légales (déclaration CNIL)